L'Accueil des étudiants étrangers en France


La France veut attirer et garder les jeunes étudiants étrangers.
Actuellement les étudiants qui désirent poursuivre leurs études en France sont toujours soumis au « dossier blanc » qui leur permet de faire une pré inscription dans une université française. Les services culturels ainsi que des ambassades de France à l’étranger demandent aux étudiants de justifier d’une garantie/caution parentale. Une fois arrivés sur le territoire national Français, le visa qui leur est délivré permet aux étudiants de résider en France en toute légalité pendant une durée d'un an.
Cependant le délai passé, ils doivent impérativement renouveler leur titre de séjour et cela chaque année. Toutefois pas de difficultés particulières pour les étudiants concernés : Il existe un bureau spécialement dédié aux étudiants étrangers dans certains campus et il suffit d’y déposer son dossier. Enfin, un guichet unique est ouvert dans de nombreux campus, regroupant des représentants des préfectures et des services sociaux, pour faciliter l'accueil de ces étudiants.
Aujourd'hui on constate que des mesures assouplies en direction des pays émergents ont été mises en place.

Recrutement des étudiants étrangers en France

De bonnes nouvelles

Accueillir un nombre croissant d'étudiants étrangers et améliorer la qualité de cet accueil en l'adaptant à leurs besoins spécifiques en échange d'une contribution financière modulable. Il faut savoir que désormais les doctorats étrangers bénéficieront d'un visa permanent dans l'objectif de mener à bien leurs recherches dans des laboratoires français - sans supporter l'arrêt d'aléatoires renouvellements de titre de séjour, des désagréments qu'ils rencontraient jusqu'à maintenant.

D'une part, le gouvernement propose de nouveaux dispositifs, d'une part d'accorder de plein droit et non plus au cas par cas et au gré du bon vouloir des préfectures, aux étudiants étrangers des visas de la durée de leurs études et de prolonger ces visas d'une année pour leur permettre d'acquérir une toute première expérience professionnelle en France après l'obtention de leur diplôme. Aujourd'hui les étudiants qui pointent du doigt depuis des années les multiples difficultés qu'ils rencontrent pour venir s’instruire sur le territoire français seront pratiquement résolu par les nouveaux dispositifs mis en place par le gouvernement Français